Pierre Rabhi soutient la Fondation Opaline! Voici la lettre qu'il nous a envoyée

Peu avant la fête de lancement qui a eu lieu en septembre 2018, nous avons eu l’immense honneur de recevoir une lettre de Pierre Rabhi. Ne pouvant pas être présent lors de cet événement, il a tenu à nous manifester son soutien.

Voici sa lettre:

 

 Je remercie la Fondation Opaline d’avoir sollicité mon modeste concours pour soutenir ses projets et notamment celui des vergers participatifs.

La modernité technico-économico-scientifique s’est fondée sur des principes et des préceptes donnant à l’être humain la primauté sur la nature. C’est dans cette mutation performante par ses innovations que le paysan a été relégué à celui qui reste prisonnier des limbes d’un archaïsme préjudiciable à son évolution. Pour être au diapason de la modernité, il a fallu substituer au paysan qui tient la terre et qui est tenu par elle, l’exploitant agricole.

Ainsi, le principe minier caractérisant l’époque actuelle s’est imposé au détriment du faire-valoir en rendant la terre, organisme vivant à part entière, meilleure qu’on ne l’a reçue par souci de la vie et de celle des générations à venir.

Cela pour dire que, dans la complexité du monde actuel, toutes les initiatives permettant la conciliation et la réconciliation avec la terre nourricière méritent d’être soutenues.

L’initiative des vergers partagés permet la mise en œuvre d’un microcosme où solidarité, coopération, responsabilité, biodiversité peuvent s’assembler au nom des valeurs essentielles. Cultiver son jardin a toujours été pour moi un acte de légitime résistance, de reconquête de notre souveraineté.

C’est pour toutes ces raisons que je me sens solidaire de ce projet auquel je souhaite le succès qu’il mérite absolument.

 

Pierre Rabhi – Montchamp Juillet 2018

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *